Depuis Lamontélarié, le tourisme visite la montagne, les lacs, la campagne et les villages

Cette vidéo du territoire communal a été tournée depuis un drone par Enzo Delieuse, petit-fils de Michel Calas. Notamment vus des airs, le lac de la Raviège, le camping et le hameau de Rouquié, le village de Lamontélarié. Un grand bravo au promoteur aérien du Pays montéliot !

Comme la plupart des localités situées dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, le village de Lamontélarié jouit d’une position privilégiée entre montagne, lacs et campagne, ce qui ouvre une large palette d’initiatives pour le tourisme. Pour s’en convaincre, il est très intéressant de regarder les nombreuses photos de ce site.

Commune de moyenne montagne lovée dans des paysages de type campagnard, Lamontélarié est à la fois tournée vers les reliefs du Haut Languedoc (monts de Lacaune continentaux avec, à 1257 m d’altitude, le sommet culminant du sud du Massif Central – massifs méditerranéens de l’Espinouse et du Caroux riches de paysages, faune et flore de type corse), vers les quatre plans d’eau (lac de la Raviège, partiellement placé sur le territoire montéliot – lac du Laouzas – lac de Vesoles – lac des Saints-Peyres)  d’un dynamique Plateau des Lacs, vers des bourgs et autres villages à fortes personnalités, nantis, sur les hauteurs et dans les vallées, d’enviables passés et de typiques coutumes. La commune elle-même entretient un patrimoine rural.

Cet ensemble particulièrement diversifié et, donc, attractif en termes de tourisme doit sa forte personnalité à un positionnement climatique singulier. Hauteurs et vallées sont réparties à l’Ouest en climat continental, à l’Est en climat méditerranéen. Cela influe fortement sur la faune et la flore, les étendues forestières et les cultures. C’est ainsi que, au Sud le balcon du Caroux surplombe les vignobles languedociens et porte le regard jusqu’à la mer Méditerranée, au Nord s’étalent les forêts et l’agriculture du Massif Central.

Enfin, depuis et à Lamontélarié, le tourisme dispose de toutes les possibilités d’hébergements (campings, chambres d’hôtes, gîtes ruraux, etc…) généralement proposés en France profonde.

Lamontélarié centre de cohésion 2019 pour l’Office de Tourisme communautaire

photos PE et MC

L’Office de Tourisme communautaire Monts & Lacs en Haut-Languedoc a convié ses prestataires le 16 mai 2019 pour une journée d’échanges de documentations, d’expériences et de projets sur le territoire de la commune de Lamontélarié. Pierre Escande, maire de Lamontélarié, et son adjointe, Eliane Gerstenmaier, ont accueilli plus de 25 participants.

> Lire le compte-rendu complet de la journée

Tourisme et randonnée

Dans le contexte de la valorisation de son patrimoine rural, la commune de Lamontélarié ouvre celui-ci au tourisme par le biais de la randonnée, que celle-ci soit pédestre, équestre ou se pratique à VTT.

Présent sur les topo-guides régionaux et départementaux, un itinéraire local est emblématique de l’environnement communal. C’est “La Balade Montéliote”.

Extrait d’un dépliant proposé par la mairie : Si vous partez sur les chemins de la Balade Montéliote, vous pourrez apprécier les plaisirs d’une promenade en moyenne montagne. Les sentiers bordés de murets cheminent en une boucle entre le lac et le village et permettent de découvrir un paysage où alternent forêts de feuillus ou de résineux et de vastes prairies.

Chemin faisant, vous suivrez la course d’un ruisseau, vous découvrirez une source, vous grimperez jusqu’à un point de vue, vous traverserez un hameau en ruines témoin d’un passé besogneux.

Tout au long de ce parcours, vous croiserez sans doute un chevreuil, un renard ou un blaireau, tandis que les oiseaux vous feront un accompagnement musical et l’air frais vous parfumera de ses multiples senteurs fleuries.

Tourisme à Lamontélarié Tarn. Circuit de randonnée Balade Montéliote
Menu